L'île de la Réunion

la crate de la reunionL'île de la Réunion est située entre Madagascar et l'île Maurice à une distance de 120 milles marins de l'île Maurice. A l'époque coloniale française, quand l'île Maurice portait encore le nom d'île de France, et l'île de la Réunion celui de Bourbon, on les appelait volontiers les «îles sœurs».

 

 

Par un après-midi ensoleillé nous avons pris place dans le fier Jet prêt au départ sur l'aéroport de plaisance.

Son nom? «Château de Rambouillet».

Sa destination? Paris en passant par la Réunion.

Nous avons survolé les plantations de canne à sucre d'un vert intense et les bizarres parois rocheuses de la chaîne du Moka. L'eau verte et transparente de la côte brilla une dernière fois pour nos regards. Le coup d'oeil sur l'île Maurice était aussi magique au départ qu'à l'arrivée, avec une tendresse en plus. La vague fouettait les récifs de corail et ce fut bientôt le bleu profond des eaux de l'océan Indien, avec ses vagues coiffées d'écume blanche.

Après une demi-heure de vol, des montagnes surgirent des nuages embrasés par le crépuscule, et l'île de la Réunion surgit de l'océan comme un puissant bloc rocheux. Entre le mur des montagnes et la mer on distinguait une étroite bande côtière. On aperçut des rues et des maisons. Déjà l'appareil se posait sur l'aéroport de Gillot. Tandis que notre «Château de Rambouillet» tout illuminé attendait de continuer sur Paris, un taxi nous conduisit à Saint-Denis, la capitale.