Curepipe et ses environs

Curepipe s’est considérablement développée suite à l'épidémie de malaria de 1867, pendant laquelle les habitants de Port Louis vinrent se réfugier dans les collines plus salubres de l'intérieur de l'île. Réputée pour son thé et les modèles réduits de navires fabriqués par ses artisans, la ville a gardé un peu de son passé britannique. Ses jardins botaniques ne sont pas comparables à ceux de Pamplemousses mais méritent le détour. A ne pas manquer : le cratère de Trou-aux-Cerfs, éteint depuis des siècles les roches colorées de Chamarel le Black River Gorges National Park les cascades de Tamarind