Les Comores, Histoire des Comores

965 av J.C : Le Roi Salomon aurait visité l’archipel selon la légende.

Avant le XVè siècle : Les îles Comores ont été habitées par des bantous.

XVIè siècle: Débarquement des portugais, instauration des sultanats et de l’islam.

1841 : La France occupe Mayotte.

1886 : La grande Comore, Anjouan et Mohéli deviennent des protectorats français.

1912 : Annexion formelle de l’archipel par la France et rattachement à l’administration de la colonie de Madagascar.

9 juin 1946 : Autonomie administrative et politique vis-à-vis de Madagascar.

24 septembre 1946 : Les Comores deviennent territoire d’outre-mer.

15 juin 1953 : Déclaration commune sur l’accès des Comores à l’indépendance.

22 décembre 1974 : Referendum favorable à l’indépendance. En grande comore à Moheli et à Anjouan 96% des suffrages exprimés sont favorables à l’indépendance. A Mayotte le non l’emporte à 64%.

6 juillet 1975 : Déclaration unilatérale d’indépendance par les représentants comoriens. Si la Grande comore, Anjouan et Moheli sont automatiquement concernées, Mayotte est maintenue sous administration française.

8 juillet 1975 : Ahmed Abdallah est élu premier président du pays.

3 août 1975 : Coup d’état par le front national uni.

2 janvier 1976 : Ali Soilihi arrive à la tête du gouvernement

12 mai 1978 : Coup d’état avec l’appui des mercenaires, menés par Bob Denard.

22 octobre 1978 : Election d’Ahmed Abdallah comme président.

1978 : Deuxième constitution a connotation fédéraliste, naissance de la république fédérale islamique des Comores.

Novembre 1989 : Nouvelle constitution approuvée par referendum.

26 Novembre 1989 : Assassinat du President Ahmed Abdallah.

1990 : Election de Said Mohamed Djohar, reconnaissance officielle des partis politiques.

Septembre 1995 : Nouveau Coup-d’Etat par les mercenaires.

Octobre 1995 : Retour de Said M. Djohar au pouvoir jusqu’aux élections en 1996.

Mars 1996 : Mohamed Taki Abdoulkarim est élu président des Comores.

Juillet 1997 : Anjouan et Moheli annoncent leur sécession à la république.

Novembre 1998 : Mort du président Taki, Tadjidine Ben Said Massounde devient Président par intérim et nomme Abbas Djoussouf Premier ministre.

23 Avril 1999 : Accords d’Antaanarivo sous l’initiative de l’OUA, la délégation anjouanaise ne signe pas et cherche d’abord à consulter la population de l’île.

30 Avril 1999 : Coup-d’Etat et prise du pouvoir par le colonel Azali Assoumani.

6 Mai 1999 : Charte constitutionnel énonçant que chaque île est placée sous l’autorité d’un gouverneur nommé par le chef de l’Etat.

26 Août 2000 : Signature des accords de Fomboni par les trois île. Relance du processus de réconciliation nationale.

23 décembre 2001 : Referendum sur la constitution de l’union des Comores, qui mettra fin à la République Fédérale Islamique des Comores.

7 avril 2002 : Election des présidents des îles autonomes de Mwali et de Ndzouani.

14 avril 2002 : Election du président de l’Union des Comores.

19 mai 2002 : Election du président de l’île autonome de Ngazidja.