Plongez au coeur de l'Océan Indien : les îles des Mascareignes n'attendent que vous...
La Réunion, Madagascar, Maurice, Mayotte, les Seychelles et les Maldives, autant de découverte et de dépaysement
Un large choix de voyages pour tous les budgets et toutes les envies.

PLONGEZ AU COEUR DE L'OCEAN INDIEN


Portail tourisme de l'Océan Indien

Plongez dans le coeur de l'Océan Indien, découvrez toutes les îles parsemées dans cette océan d'eau turquoise et tempérée toute l'année. Maurice, Madagascar, La Réunion, les Seychelles, Les Maldives, autant de noms qui font rêver et vous dépayseront le temps d'un voyage inoubliable. 

Profitez des meilleures offres pour les loueurs voitures de la Réunion pour vos vacances !

Doucement les vagues battent la rive. D'un bleu profond et d'un vert d'émeraude la mer brille jusqu'à l'infini de l'horizon. En courant je traverse le sable blanc et je me jette dans les flots dont la tiède caresse m'étreint aussitôt.  En quelques brasses rapides je m'éloigne du rivage. L'eau est si transparente que j'aperçois nettement le fond. Pourtant mes pieds ne le touchent plus la distance ! Basculant sur le dos, je regarde en arrière. Les branches délicates des casuarinas se balancent non­chalamment dans le vent. Dans le lointain les montagnes bleues épousent le lent arrondi de la baie.

Pour la première fois je nage dans l'eau de l'océan Indien, près du rivage de l'île Maurice, à plusieurs milliers de kilomètres de l'Europe. Qui n'a pas éprouvé une fois au moins le désir de fouler des terres lointaines, étrangères aux agitations du monde? Qui n'a pas aspiré à se tremper dans l'eau paisible d'une baie épar­gnée par l'invasion bruyante des baigneurs?

Il n'a pas de brouillards comme l'Atlantique, pas de glaces en dérive non plus, mais les eaux chaudes d'une mer tropicale. Dans l'antiquité déjà, les marins connais­saient un phénomène particulier à cet océan : la mousson, ils ne tardèrent pas à l'exploiter. Il y a deux moussons, celle du nord-est qui souffle d'octobre à avril depuis l'Inde en direction de l'Afrique orientale, et celle du sud-ouest qui souffle en été et agit dans la direction inverse de juin à septembre. La mousson du nord-est est sèche. La mousson du sud-ouest fait tomber sur l'Inde les pluies tropicales tant attendues. La mousson d'hiver fut surtout mise à profit dès les temps anciens pour la navigation.

Dans la région de l'équateur soufflent les vents alizés. Dans le nord, ils sont en général favorables à la navigation tandis que l'alizé du sud-est, dans l'hémisphère sud, dans la région de Madagascar et des Mascareignes surtout, peut provoquer des typhons dévastateurs. De tous les océans, l'Indien est néanmoins le plus aimable, le plus favorable au marin.

Tous les siècles ont vu des navigateurs rêvant d'atteindre la terre mystérieuse de l'Inde et ses inestimables trésors. Des personnages célèbres sont liés à l'histoire des voyages en mer - Vasco de Gama à la recherche d'une nouvelle route des Indes parcourt pour la première fois ces eaux inconnues. Des navi­res marchands chargés de précieuses épices sillonnent les flots. Des rivalités soulèvent l'une contre l'autre les puissances maritimes européennes. On se dispute les opulents comptoirs. La colonisation ne signifie pas toujours occupation pacifique, mais bien plutôt exploitation sans merci. Des riches comblés par la fortune sont soudain ruinés. Des pays et des îles changent de propriétaire. Rapides et racés les voiliers font la course pour transporter en Europe dans le plus bref délai leur cargaison de thé. Plus tard le bateau à vapeur conquiert à son tour les grandes voies maritimes. La plupart des îles sont aujourd'hui reliées au continent par un réseau aérien serré. Beaucoup d'entre elles sont cependant demeurées presque étrangères à la civilisation.